Cinéma >Les acteurs > Roschdy Zem

Roschdy Zem
Acteur, Réalisateur, Producteur

Biographie

  Roschdy Zem


Elevé dans la banlieue de Bobigny, Roschdy Zem a 20 ans lorsqu'il franchit pour la première fois la porte d'un cours de théâtre. Suite logique : on le voit apparaître épisodiquement dans des petits rôles sur scène, rôles qui ne le satisfont que moyennement. Le cinéma lui sourit timidement en 1987 grâce à Josiane Balasko, qui lui offre un petit rôle dans Les keufs. Mais, peu enclin à tenir le profil de petite frappe maghrébine de rigueur, Zem poursuit sa quête sur les planches. En 1991, nouveau sourire du cinéma, mais plus engageant cette fois, puisque, par l'entremise d'un assistant, Zem rencontre Téchiné qui l'engage sur J'embrasse pas, et le reprend sur Ma saison préférée. Encore quelques courtes années de galère et le début 1995 le voit finalement exploser sur le grand écran. Le rôle, pourtant peu reluisant, qu'il endosse dans le film en question (N'oublie pas que tu vas mourir) est celui d'un malfrat camé jusqu'à la moëlle qui entraîne Xavier Beauvois (réalisateur et héros du film) vers de dangereuses pentes... La suite de sa carrière est (sans mauvais jeu de mots) vertigineuse : Roschdy Zem est partout. On le voit aussi bien dans des œuvres graves et cérébrales (Le cœur fantôme) que dans des comédies dramatiques très contemporaines (En avoir (ou pas), Mémoires d'un jeune con), ou des comédies (Le plus beau métier du monde, La divine poursuite). Autant de genres où son indéniable talent de composition fait des merveilles. Début 1996 sort L'autre côté de la mer, où il tient son rôle le plus important à ce jour, celui d'un ophtalmo beur en quête d'identité et qui se trouve une figure paternelle en celle de Claude Brasseur. La critique et le public applaudissent, et Roschdy Zem est sur les droits rails en direction de la gloire. Après Vive la république !, on le retrouve à l'affiche du film de Patrice Chéreau, Ceux qui m'aiment prendront le train. Il investit brièvement le territoire de Lætitia Masson pour un petit rôle dans A vendre, histoire d'un détective privé lancé aux trousses d'une femme mystérieuse. Roschdy Zem continue alors sa collaboration auprès de grands réalisateurs et recroise le chemin d'André Téchiné pour Alice et Martin, avec Juliette Binoche et Alexis Loret, emportés dans une relation passionnelle. Il tourne également dans des premiers longs, comme celui de l'énigmatique Siegfried, Louise (Take 2), en compagnie d'Elodie Bouchez, fable contemporaine dans un Paris filmé caméra à l'épaule, où il est Rémi, un jeune vagabond dandy. 1999 sera l'année de la consécration, puisqu'avec Ma petite entreprise, il obtient le César du Meilleur second rôle. il y est Sami, un proche d'Ivan (Vincent Lindon), dont la PME flambe alors qu'il n'est pas assuré... Après avoir tenu des rôles de plus en plus importants comme dans le drame de Christian Vincent Sauve-moi ou La parenthèse enchantée, sous les traits de Paul, jeune homme qui aborde la frénésie des années 70 et la libération des mœurs avec appréhension, on le voit, tendre et attentionné, en serveur dans Stand-by, aux côtés de Dominique Blanc devenue figure fantôme d'Orly-Sud depuis que son mari l'y a abandonnée. Enchaînant jusqu'à cinq films par an, on retrouvait l'acteur, exilé à New York pour le pire (un mariage blanc) dans Little Sénégal, puis chaussé de talons aiguilles et en guêpière latex, travesti arpentant les trottoirs de Paris dans Change-moi ma vie, où il sauvait néanmoins une femme à la dérive (Fanny Ardant). sans oublier Betty Fisher et autres histoires, où, dans le rôle d'un médecin, il va conquérir le cœur de cette fameuses Betty Fisher qui a perdu son fils et qui règle ses comptes avec sa mère. Cette année, c'est dans la comédie de Djamel Bensalah, Le raid, que l'acteur officiera en premier, chapeautant une bande de loulous du 93 embarqués dans un raid-aventure afin de dégommer une riche héritière. Il devrait bientôt apparaître au générique de Blanche, dernier projet en date de Bernie Bonvoisin, avec Lou Doillon, Jean Rochefort et Gérard Depardieu, une fresque historique située à l'époque des mousquetaires. Et on l'annonce déjà dans un film tourné aux Etats-Unis, Dreams of Trespass (avec sa grande copine Elodie Bouchez), ainsi que dans le Monsieur N. d'Antoine de Caunes, évocation de la vie de Napoléon Bonaparte (qui devrait être joué par Philippe Torreton)

Filmographie

  Roschdy Zem


Affiche de La fille de Monaco
La fille de Monaco

Affiche de Go fast
Go fast

Affiche de La très très grande entreprise
La très très grande entreprise

Affiche de Commis d
Commis d'office












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z






© Cinéma Passion 2001-2021







146 visiteurs connectés