Cinéma >Les réalisateurs > Pierre Jolivet

Pierre Jolivet
Réalisateur, Scénariste

Biographie

  Pierre Jolivet


Avant de passer à la réalisation, Pierre Jolivet (né en 1952 à Saint-Mandé) a collaboré en 1983 avec Luc Besson pour co-écrire, co-produire et même interpréter Le dernier combat, qui obtient cette même année le Prix spécial du jury au festival d'Avoriaz. Le premier film de Pierre Jolivet réalisateur, Strictement personnel, sort en 1985, et reçoit une nomination aux Césars dans la catégorie Meilleure première œuvre. Toujours en 1985, Jolivet co-écrit le scénario de Subway, qui lancera définitivement Luc Besson. Par la suite, Pierre Jolivet aborde différents registres en réalisant Le complexe du kangourou, une comédie où Roland Giraud, stérile, est partagé entre deux femmes, Force majeure, un film d'aventures exotique sur fond de trafic de drogue avec Patrick Bruel et François Cluzet ou encore Simple mortel, un film de science-fiction méconnu où Philippe Volter reçoit d'étranges messages radio en provenance d'autres planètes… Sortie très discrète, en 1993, d'À l'heure où les grands fauves vont boire, comédie sentimentale où un jeune homme construit le décor idéal pour y recevoir la femme de ses rêves, mais quatre ans plus tard, la dérive existentialo-sociale de Fred, déjà incarné par Vincent Lindon, reçoit un bon accueil du public. C'est un changement de cap pour le réalisateur, qui redouble alors d'ardeur et se lance dans le remake d'En cas de malheur de Claude Autant-Lara, remplaçant, pour En plein cœur, Brigitte Bardot par Virginie Ledoyen et Jean Gabin par Gérard Lanvin. Choc des classes entre l'avocat de la haute et la petite banlieusarde, le film ne remporte pas le même succès que Fred, mais l'échec est effacé en beauté un an plus tard avec Ma petite entreprise, sorte de fausse suite à Fred, dont il emprunte l'univers (la crise économique contemporaine) et certains acteurs (Lindon, Berléand, Zem), mais en créant de nouveaux personnages en s'inspirant lointainement de la fameuse chanson d'Alain Bashung. Le succès est total, le film nommé à cinq César, mais seul françois Berléand qui décroche la timbale avec celui du Meilleur second rôle. Nouvelles retrouvailles aujourd'hui avec Vincent Lindon, Guillaume Canet et François Berléand, mais changement radical de registre avec Le frère du guerrier, puisque nous voici transportés au XIIIe siècle, époque de confusion où le savoir commence seulement à se transmettre.

Filmographie

  Pierre Jolivet


Affiche de La très très grande entreprise
La très très grande entreprise

Affiche de Filles Uniques
Filles Uniques

Affiche de Strictement personnel
Strictement personnel

Affiche de Je crois que je l
Je crois que je l'aime












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z








© Cinéma Passion 2001-2022







61 visiteurs connectés