Cinéma >Les actrices > Lena Olin

Lena Olin
Actrice

Biographie

  Lena Olin


Née à Stockholm (comme son compatriote et mari Lasse Hallström) le 22 mars 1956, Lena Olin est issue d'une famille de comédiens. Son père, Stig Olin, a notamment joué dans Le septième sceau d'Ingmar Bergman. La jeune Lena s'interesse relativement jeune à l'art dramatique, et effectue ses études dans le cadre doré du Théâtre Royal de Suède. C'est là qu'elle attire l'attention de Bergman, qui met alors en scènes de nombreuses pièces de théâtre, et qui la dirigera dans des productions du "Roi Lear", d'"Après la répétition" (écrit par Bergman spécialement pour elle) et de "Mademoiselle Julie". Tout naturellement, elle le suit sur grand écran, trouvant son premier rôle (une simple commerçante) dans le drame conjugal Face à face. Après quelques films suédois qui ne traversent pas les frontières, elle retrouve Bergman pour la saga familiale Fanny et Alexandre, dans laquelle elle joue Rosa. Un an plus tard, elle donne la réplique à Erland Josephson dans le huis clos Après la répétition, qui sera le dernier film (jusqu'à aujourd'hui) du maître Bergman. Elle continue sa carrière suédoise sur les planches et à la télévision, avant de partir pour les Etats-Unis sur les instances de Philip Kaufman, qui lui offre le rôle de maîtresse de Daniel Day Lewis dans L'insoutenable légèreté de l'être. C'est le début d'une carrière internationale qui la voit tenir le haut de l'affiche, dans la romance moite Havana, face à Robert Redford. Elle est assez éblouissante en femme fatale hystérique, qui ensserre Gary Oldman entre ses interminables jambes dans Romeo is bleeding. Médecin aux côtés de Richard Gere dans Mister Jones, marquise libérée face à Willem Dafoe dans La nuit et le moment, avocate douée dans Dans l'ombre de Manhattan, Lena Olin véhicule une image de femme forte, libérée, dont elle fait à nouveau preuve dans La neuvième porte de Roman Polanski, même si elle y glisse un peu dans la folie (on se souvient de la scène où, membre de la secte, elle lacère le dos de Johnny Depp avec ses ongles). La folie, elle la retrouve avec le rôle d'une femme blessée, mariée à un cafetier violent et rustre dans Le chocolat, où elle apprend enfin le bonheur grâce à Juliette Binoche. On la retrouve ensuite en vampire effrayante dans le très noir La reine des damnés, qui remettait en scène, après Entretien avec un vampire, le vampire Lestat. Si Ignition (elle y était une juge poursuivie par un tueur à l'explosif) n'a connu qu'une sortie discrète, c'est avec un plaisir renouvelé que nous retrouvons la belle Suédoise dans un film d'épouvante gothique, Darkness, où, en mère de famille, elle doit faire face aux dangers d'une maison hantée. Un amuse-gueule en attendant The United States of Leland, dans lequel elle incarne la femme de Kevin Spacey et la mère d'un délinquant enfermé dans une maison de correction. Enfin, on attend la sortie imminente du polar Hollywood Homicide, dans lequel elle aura pour partenaires Harrison Ford et Josh Hartnett.

Filmographie

  Lena Olin


Affiche de Remember Me
Remember Me

Affiche de Darkness
Darkness

Affiche de Après la répétition
Après la répétition

Affiche de Fanny et Alexandre
Fanny et Alexandre












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z






© Cinéma Passion 2001-2020







228 visiteurs connectés