Cinéma >Les acteurs > Patrick Bruel

Patrick Bruel
Acteur

Biographie

  Patrick Bruel


Né en le 14 mai 1959 à Tlemcen, en Algérie, de parents instituteurs, Patrick Benguigui (qui deviendra Bruel pour d'évidentes questions de sonorités) quitte sa terre natale trois ans plus tard, comme beaucoup d'autres pieds-noirs, pour la France. Il grandit à Argenteuil, dans la banlieue parisienne, et, à 16 ans, alors qu'il voit Michel Sardou à l'Olympia, décide de devenir chanteur. Mais il aime aussi le foot et travaille comme G.O. au Club Med pendant les vacances. En 1978, coup de hasard, il tombe sur une petite annonce parue dans "France-Soir" : c'est Alexandre Arcady qui cherche un adolescent avec l'accent pied-noir pour jouer dans Le coup de sirocco. Ça marche ! Avide de nouveauté et sitôt achevé le tournage de ce roman d'une famille pied-noire qui quitte l'Algérie pour la France, Bruel prend la direction de New York, où il passe neuf mois et où il fait la rencontre de l'auteur-compositeur Gérard Presgurvic. De retour en France en 1981, il est engagé par Pierrette Bruno pour jouer au théâtre dans "Le Charimari", puis enregistre son premier 45-tours ("Vide"), sans succès, et, au cinéma, trouve des petits rôles dans des comédies (Ma femme s'appelle reviens, Les diplômés du dernier rang). On le voit aussi à la télévision (les téléfilms "Paris Saint-Lazare", "Des larmes comme des couteaux"...). En 1983, Bruel retrouve Arcady pour Le grand carnaval, qui se déroule en Afrique du Nord au moment du débarquement des alliés, en 1942. Enrichi de son amitié avec Presgurvic, Bruel sort un nouveau 45-tours, "Marre de cette nana-là", une rengaine sympathique qui le propulse provisoirement sur le devant de la scène musicale. Il n'en abandonne pas pour autant sa carrière d'acteur, et joue dans La tête dans le sac, de Gérard Lauzier, retourne au théâtre dans "On m'appelle Emilie", de Maria Pacôme, et enregistre un nouveau single, "Comment ça va pour vous ?", qui marche aussi bien que le précédent. Rompu au comique potache, Patrick Bruel s'illustre au cinéma dans P.R.O.F.S., de Patrick Schulmann, qui lui permet d'acquérir enfin une notoriété nationale suite au grand succès commercial remporté par le film. C'en sera pourtant fini de la gaudriole, puisque le comédien-chanteur apparaît alors dans le drame paysan La maison assassinée, mais aussi dans Force majeure, où il fait équipe avec François Cluzet dans les rôles de touristes sommés de se rendre en Asie pour y sauver la peau d'un troisième larron, arrêté pour possession de drogue. Et puis il retrouve une troisème fois Alexandre Arcady pour L'union sacrée, où, avec Richard Berry, il forme un duo de flics, l'un juif l'autre arabe, qui font équipe contre le fanatisme. C'est à cette époque (la toute fin des années 80) que la carrière de Patrick Bruel chanteur sort enfin de l'ornière. Bien que son album "2 faces" ait bien marché, que dire de "Alors regarde", sorti fin 1989 et qui se vend à trois millions d'exemplaires ? C'est un triomphe commercial sans appel, Patrick Bruel devient l'idole des adolescents et remplit les stades partout où il pose l'orteil. C'est la Bruelmania, qui porte Patriiiiick au sommet de la gloire médiatique. Côté cinéma, forcément, on note un certain ralentissement : sa prestation en flic crépusculaire dans Profil bas de Claude Zidi ne convainc pas vraiment, comme son duo avec Jean Reno dans le film d'aventures Le jaguar. Outre une nouvelle collaboration (fructueuse) avec Alexandre Arcady pour K, un film d'espionnage qui prend ses racines dans l'Allemagne du sortir de la guerre, Bruel continue à aligner les albums ("Bruel" en 1994, "Juste avant" en 1999) et écrit des chansons pour Johnny Hallyday, parfait sa passion du poker en devenant Champion du monde de Poker à Las Vegas en 1998... Au cinéma, ses quelques rôles en anglais ne laisseront aucune trace, entre une apparition dans le Sabrina de Pollack, un rôle de french-lover dans Les folies de Margaret et un autre dans la comédie inédite Lost & Found (avec Sophie Marceau). Finalement, c'est dans un film choral, loin des spotlights et de la presse people, que notre homme choisit de faire son retour sur grand écran : il est le mari inquiet de l'héroïne, disparue sans laisser de traces dans Le lait de la tendresse humaine. Avant d'incarner aujourd'hui un impresario à qui on ne la fait pas dans Les jolies choses. Et on imagine aisément que Patrick sait de quoi il parle...

Filmographie

  Patrick Bruel


Affiche de Le jaguar
Le jaguar

Affiche de Comme les 5 doigts de la main
Comme les 5 doigts de la main

Affiche de El Lobo
El Lobo

Affiche de L
L'ivresse du pouvoir












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z








© Cinéma Passion 2001-2024







193 visiteurs connectés