Cinéma >Les réalisateurs > Martin Scorsese

Martin Scorsese
Réalisateur, Scénariste, Producteur

Biographie

  Martin Scorsese


Martin Scorsese, petit-fils d'immigrants siciliens, est né le 17 novembre 1942 à Flushing (Long Island). Sa jeunesse passée dans le quartier populaire de Little Italy (New York) est fortement marquée par la religion catholique. Il entre même au séminaire préparatoire de la 86'rue, mais son amour du rock and roll entraîne son renvoi. Après des études à Cardinal Hayes High School, il entre à l'Université de New York en 1963. Alors que l'Amérique découvre la Nouvelle Vague française, Martin Scorsese s'intéresse surtout aux cours d'histoire du cinéma. C'est dans ce contexte scolaire qu'il réalise ses premiers courts-métrages. Les éléments autobiographiques inspirent le début de sa filmographie, notamment dans WHO'S THAT KNOCKING AT MY DOOR ?, MEANS TREETS et ITALIANA MERICAN (un des épisodes de la série télévisée " Storm of Strangers "). Le jeune cinéaste se signale aussi par son engagement politique. BOXCAR BERTHA dénonce les méthodes des milices du capitalisme au moment de la grande dépression économique des années trente. STREET SCENES 1970 est un film militant réalisé au sein du " Collectif Cinetracts " au cours des manifestations contre l'intervention au Cambodge. La rencontre avec l'acteur Robert De Niro apporte une grande unité à une ccuvre dominée par les thèmes de la violence, de la musique rock et de ia souffrance christique. Robert De Niro est la vedette de cinq de ses films: MEAN STREETS, TAXI DRIVER (Palme d'Or au Festival de Cannes 1976), NEW YORK, NEW YORK, RAGING BULL (d'après la biographie du boxeur Jack La Motta) et LA VALSE DES PANTINS. En 1985, une " campagne anti-blasphème " venue des ultras du protestantisme américain rebondit en France à propos d'un projet d'adaptation de " La dernière tentation du Christ ", d'après Nikos Kazantzakis. Le ministre de la Culture Jack Lang et le procureur Humbert Balsan, favorables à la réalisation du projet en France, reçoivent plus d'un millier de lettres de protestations. C'est alors que le Cardinal Lustiger intervient directement auprès de l'Élysée pour faire obstacle au projet. Martin Scorsese a été marié à Isabella Rossellini, la fille d'Ingrid Bergman et de Roberto Rossellini. Avec LA COULEUR DE L’ARGENT, Martin Scorsese rend hommage à un classique du cinéma américain, L’ARNAQUEUR de Robert Rossen. Paul Newman y reprend vingt-cinq ans après le rôle de l’ex-champion de billard Fast Eddie Felson, face à un brillant et impétueux disciple (Tom Cruise). Cette veine, que l’on peut qualifier de « cinéphilique », se poursuit avec LES NERFS A VIF, remake du thriller tourné par J.Lee Thompson en 1962, produit par Steven Spielberg. Là encore, l’hommage est sincère et le respect évident. D’ailleurs, Scorsese réutilise la partition de Bernard Herrmann. Toujours dans la même optique, il crée en 1992 la société « Martin Scorsese Presents » chargée de la diffusion de grands classiques. En 1995, il est le maître d’œuvre d’une histoire très personnelle du cinéma américain : A PERSONAL JOURNEY WITH MARTIN SCORSESE THROUGH AMERICAN MOVIES, produit par Florence Dauman pour la BBC. Une autre source d’inspiration est la « saga lafieuse », commencée en 1973 avec MEAN STREETS. LES AFFRANCHIS a pour personnage principal le gangster repenti Henry Hill (Ray Liotta) que l’on suit depuis ses années de formation à Brooklyn jusqu’à sa prise en main par le F.B.I. On y retrouve bien entendu De Niro, mais aussi Joe Pesci, autre acteur fétiche. Tous deux seront présents –ainsi que Sharon stone- dans CASINO, épisode de l’implantation de la pègre à Las Vegas dans les années 70. L’obsession de Scorsese pour la religion s’exprime dans des œuvres ambitieuses telles que LA DERNIERE TENTATION DU CHRIST (avec Willem Dafoe dans le rôle du Messie et Harvey Keitel dans celui de Judas) qui fit scandale dans les milieux intégristes, ou KUNDUN, extraordinaire épopée du Dalai Lama depuis son enfance au Tibet jusqu’à sa fuite en exil. Importance, comme les vidéo-clips « Bad » de Michael Jackson (1987) et « Somewhere Down the Crazy River » de Robbie Robertson (1988), les publicités pour Giorgio Armani, l’épisode « Mirror, Mirror » dans l’anthologie de l’horreur produite par Steven Spielberg « Histoires Extraordinaires » ou APPRENTISSAGES, l’un des trois sketches de NEW YORK STORIES (les deux autres réalisés par Francis Coppola et Woddy Allen), il aborde pour la première fois le film d’époque avec LE TEMPS DE L’INNOCENCE, d’après le roman de Edith Wharton, déjà porté à l’écran en 1924 et 1934. Pour cette somptueuse reconstitution de la haute société de Manhattan en 1870, il fait appel à Michelle Pfeiffer, Daniel Day-Lewis et Winona Ryder,a cteurs étrangers à son cercle habituel de comédiens. En 1999, il retrouve une veine plus personnelle avec A TOMBEAU OUVERT, dont le protagoniste est un ambulancier interprété par Nicolas Cage. Assumant volontiers la fonction de producteur exécutif auprès de cinéastes débutants ou indépendants, il lui arrive de passer devant la caméra pour des participations allant d’une fugace apparition (un photographe dans LE TEMPS DE L’INNOCENCE) à des emplois plus importants : un cinéaste victime du maccarthysme dans LA LISTE NOIRE ; un sponsor de jeu télévisé dans QUIZ SHOW, Van Gogh dans REVES d’Akira Kurosawa, un comptable des impôts dans SEARCH AND DESTROY.

Filmographie

  Martin Scorsese


Affiche de Les affranchis
Les affranchis

Affiche de After Hours
After Hours

Affiche de Who
Who's that Knocking at My Door

Affiche de Shutter Island
Shutter Island












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z








© Cinéma Passion 2001-2021







52 visiteurs connectés