Cinéma >Les acteurs > Julian Sands

Julian Sands
Acteur

Biographie

  Julian Sands


Né à Otley, dans le comté du West Yorkshire, en Angleterre, le 15 janvier 1958, Julian Sands s'intéresse à la comédie et à l'art dramatique en général dès l'âge de 6 ans. Ce n'est qu'à l'adolescence, néanmoins, que ce fils de bonne famille entame des études adéquates au sein de la Central School of Speech and Drama de Londres. Il rassemble par la suite une petite troupe de jeunes comédiens avec laquelle il écrit, monte et interprète des spectacles dans des écoles et associations locales. Le soutien amical de divers réalisateurs et metteurs en scène de théâtre l'encourage à devenir professionnel après deux années d'activité. Sands joue alors, aux côtés d'Anthony Hopkins, dans la dramatique télé "A Married Man", pour Channel Four, puis tourne dans le court métrage de Derek Jarman Broken English. En 1982, il décroche une silhouette (un rôle de marin) dans la comédie Privates on Parade puis, deux ans plus tard, incarne le photographe Jon Swain dans La déchirure, dont le succès international le lance véritablement sur le plan professionnel. Abandonnant dès lors toute velléité théâtrale au profit du cinéma, Sands accumule par la suite des rôles aussi éloignés les uns des autres que possible, du psychologue au malade mental, en passant par le drogué au dernier stade. Il manifeste déjà une habilité à tourner n'importe où dans le monde, que ce soit aux Etats-Unis ou en Angleterre, bien sûr, mais aussi en France (Manika, une vie plus tard), en Pologne (Au-delà du vertige), en Italie (La villa del venerdi, avec Anne Parillaud, mais surtout Le soleil même la nuit, des frères Taviani, avec Charlotte Gainsbourg et dans lequel il incarne un ermite tenté par le péché de chair – son rôle préféré selon ses propres dires). C'est véritablement avec les rôles à costumes que son physique, tour à tout romantique ou tourmenté, trouve ses meilleures expressions, et James Ivory ne s'y trompe pas, qui lui confie le rôle du beau George Emerson dans Chambre avec vue, le rôle qui le révèle, dès 1986, au grand public. Quelques années plus tard, alors que Neil Jordan prépare l'adaptation d'"Entretien avec un vampire", d'Anne Rice, celle-ci réclame Julians Sands à cor et à cri pour incarner le vampire éthéré. Pour des raisons évidemment commerciales, c'est Tom Cruise qui sera finalement choisi, et Sands écope de son côté de la vedette deTale of a Vampire, une série B réalisé par l'obscur Shimako Sato... Franz Liszt dans Impromptu, “artiste-boucher” dansBoxing Helena, entomologiste binoclard dans Arachnophobie, sorcier moderne dans Warlock et Warlock : the Armageddon, Julian Sands accumule les tournages, dans les années 90, avec la régularité d'un métronome, mais se fait oublier du grand public. Séries B, Z, participations à des films plus ambitieux comme Leaving Las Vegas, de son ami et réalisateur fétiche Mike Figgis : c'est en 1999 que Sands revient au premier plan avec son incarnation barocco-gore du fantôme dans Le Fantôme de l'Opéra version Dario Argento. Depuis, on l'a vu en marin amoureux de Sandrine Kiberlain dans Love me et en hôte pas très net du Million Dollar Hotel dans le film de Wenders. Il incarne aujourd'hui le roi Louis XIV dans Vatel de Roland Joffé, le même Roland Joffé qui l'avait révélé dans La déchirure.

Filmographie

  Julian Sands


Affiche de Vatel
Vatel

Affiche de La déchirure
La déchirure

Affiche de Ocean
Ocean's 13

Affiche de Le festin nu
Le festin nu












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z








© Cinéma Passion 2001-2022







102 visiteurs connectés