Cinéma >Les actrices > Charlotte Gainsbourg

Charlotte Gainsbourg
Actrice

Biographie

  Charlotte Gainsbourg


Charlotte Gainsbourg est née le 21 juillet 1971 dans un hôpital londonien. Jolie filiation : elle est la fille de Jane Birkin et de Serge Gainsbourg (et la filleule de Yul Brynner). On peut franchement rêver pire comme parents... Elevée dans un milieu éminemment artistique, donc, elle enregistre très jeune un album de chansons sous la férule de son père ("Charlotte for ever") et se passionne pour le piano, Chopin, voudrait faire les Beaux-Arts, les commence puis abandonne... Mais le cinéma l'avait rattrapée depuis longtemps. Dès ses 12 ans, en fait, âge auquel elle incarne la fille de Catherine Deneuve dans Paroles et musique. Un petit rôle, et c'est L'effrontée qui la révélera, en 1985, dans le rôle d'une adolescente en pleine crise existentielle. Un rôle très fort et un film qui rallie tous les suffrages, critiques et commerciaux. Mais Charlotte ne se laisse pas griser, et tourne parcimonieusement, tout d'abord pour son père Serge dans Charlotte for ever, un drame en huis-clos qui alimente encore les troubles rapports entre le père et sa fille. On la voit ensuite aux côtés de sa mère dans deux films, une fiction et un semi-documentaire, réalisés par Agnès Varda. Charlotte retrouve Claude Miller pour un rôle d'ado assez proche de celui qu'elle tenait dans L'effrontée, mais avec une histoire située dans les années 50, et d'après un scénario de Truffaut. Le film de la maturité sera sans doute Merci la vie, dans lequel Charlotte partage la vedette avec Anouk Grinberg au cours d'un road-movie existentiel et onirique, comme seul Bertrand Blier sait en tricoter. Toujours très attirée par des personnages intériorisés à l'extrême, fragiles et intenses, Charlotte incarne pourtant une jeune femme lumineuse dans Amoureuse, où elle a pour partenaire Yvan Attal, qui devient son compagnon dans la vie. Retour aux tourments de l'adolescence dans le très lugubre Cement garden, signé Andrew Birkin, frère de Jane, puis participation amicale à la Grosse fatigue de Michel Blanc, et, en 1994, Charlotte campe une très subtile Jane Eyre dans la version pourtant assez conventionnelle réalisée par Franco Zeffirelli. La fantasmagorie Anna Oz, entre Venise et Paris, rêve et réalité, ne convainc pas grand monde, mais c'est l'occasion pour Charlotte de tourner pour la première fois avec Gérard Lanvin, qu'elle retrouvera deux ans plus tard à l'occasion de Passionnément, une romance enfiévrée signée Bruno Nuytten, tournée sur l'île de Porquerolles. Tournant peu, choisissant ses rôles avec soin, Charlotte Gainsbourg a entretenu, toutes ces années, l'image d'une personne hyper-sensible, effacée et complexe. Avec Love, etc., et La bûche, elle casse cette image-là pour composer des personnages forts, rebelles et anticonformistes. Elle est par contre très évanescente dans le polar canadien stylisé Suspicion, et dans la romance poétisée Félix et Lola, qui lui donne l'occasion de tourner pour la première fois avec Patrice Leconte. Happée par les spotlights de la télévision (elle était Fantine dans l'adaptation des "Misérables" par Josée Dayan, et un témoin au procès de Nüremberg dans la coproduction télé internationale "Nüremberg"), Charlotte Gainsbourg revient ensuite sous la direction de son mari Yvan Attal, pour son premier film judicieusement titré Ma femme est une actrice, où la belle joue son propre rôle, puis dans 21 grammes où elle joue la femme de Sean Penn. Mais ayant décidément apprécié de tourner sous la direction et aux côtés de son petit mari d’Yvan Attal, le duo remet ça avec Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants. La même année, elle tourne L’un reste, l’autre part de Claude Berri, une comédie dramatique où elle a pour partenaires Pierre Arditi, Daniel Auteuil et Nathalie Baye. Pour Lemming de Dominik Moll, elle interprète judicieusement Bénédicte, personnage troublant et ambigu. Aujourd’hui, c’est sous la direction de Michel Gondry que se révèle à nouveau la petite Charlotte, aux prises avec l’imaginaire fertile du fameux réalisateur dans La science des rêves. Elle y incarne Stéphanie, la voisine de l’excentrique Gael García Bernal.

Filmographie

  Charlotte Gainsbourg


Affiche de 21 grammes
21 grammes

Affiche de I
I'm not there

Affiche de Antichrist
Antichrist

Affiche de Persécution
Persécution












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z








© Cinéma Passion 2001-2021







65 visiteurs connectés