Cinéma >Les acteurs > Bill Murray

Bill Murray
Acteur

Biographie

  Bill Murray


William Doyle-Murray naît à Evanston (Illinois) le 21 septembre 1950, dans une famille de neuf enfants. Après de brèves études au Regis College de Denver (Colorado), il rejoint la troupe d’improvisation théâtrale Second City de Chicago, dont fait déjà partie son frère aîné Brian Doyle-Murray (son partenaire dans UN JOUR SANS FIN). Il y rencontre Dan Aykroyd et Harold Ramis, qu’il aura comme partenaires dans les deux S.O.S. FANTÔMES et, pour ce qui est de Ramis, comme metteur en scène sur CADDYSHACK et UN JOUR SANS FIN. Par la suite, il quitte Chicago pour New York où il participe, en 1976, au spectacle d’Ivan Reitman, le «National Lampoon Show» et, en 1977, à la célèbre émission télévisée satirique «Saturday Night Live», remplaçant Chevy Chase. En 1979, Bill Murray débute au cinéma en moniteur loufoque dans ARRÊTE DE RAMER, T’ES SUR LE SABLE. Après avoir prêté sa voix à une parodie de Tarzan en dessin animé (LA HONTE DE LA JUNGLE), il connaît son premier succès public avec la comédie antimilitariste LES BLEUS. Après une apparition remarquée dans TOOTSIE (en ami de Dustin Hoffman), il devient vedette à part entière avec S.O.S. FANTÔMES, qui lui vaut le titre de Star de l’Année, gage de popularité décerné par l’Association des Exploitants américains. Ceux qui travaillent avec lui louent son extraordinaire générosité, son talent d’improvisateur et son imagination. Mais ses colères sur le plateau sont tout aussi célèbres et son perfectionnisme tatillon s’accommode mal des exigences du métier. Perpétuellement inquiet, il cherche passionnément la réussite, et, lorsqu’il l’obtient, se demande s’il l’a vraiment méritée. D’où le passage à vide qui suivit, en 1984, l’immense succès de S.O.S. FANTÔMES et le cuisant échec du FIL DU RASOIR, un projet dans lequel il s’était particulièrement investi. Profondément déprimé, il refuse alors plusieurs rôles en or, dont celui de Jack Nicholson dans LES SORCIÈRES D’EASTWICK, celui de Dustin Hoffman dans RAIN MAN et celui de Michael Keaton dans BATMAN. À cette époque, il s’installe à Paris pendant un an avec son épouse Margaret et son fils Homer (un deuxième garçon, Luke, devait naître pendant ce séjour). Il suit des cours à la Sorbonne et, de retour aux États-Unis, s’intéresse activement au sport, achetant des équipes juniors de base-ball et commentant des matches à la radio. Il interprète aussi les grands auteurs (Yeats, Brecht) sur les scènes de théâtre de New York et fonde avec quelques amis sa propre troupe, spécialisée dans l’improvisation. Mais le cinéma devait bientôt le rattraper, avec une pittoresque caricature de patient masochiste d’un dentiste sadique dans LA PETITE BOUTIQUE DES HORREURS, suivie de FANTÔMES EN FÊTE et de la deuxième livraison de S.O.S. FANTÔMES. On sent cependant chez lui une frustration permanente d’être cantonné au rôle de comédien, sous les ordres d’un réalisateur. D’où son incursion dans la mise en scène en 1990, lorsqu’il co-réalise avec Howard Franklin (et co-produisit) QUICK CHANGE, le remake du film d’Alexandre Arcady HOLD-UP. Il est devenu un acteur très recherché, qui sait mêler intimement, comme dans UN JOUR SANS FIN et QUOI DE NEUF, BOB ?, le burlesque et le pathétique, ou faire passer, dans un contexte comique, des éclairs de menace : ainsi son personnage de Frank Milo, le mafioso dangereux et néanmoins berné de MAD DOG AND GLORY. En 1994, Tim Burton lui offre une nouvelle composition originale : Bunny Breckinridge, l’ami d’Ed Wood qui veut changer de sexe.

Filmographie

  Bill Murray


Affiche de Max la menace
Max la menace

Affiche de La cité de l
La cité de l'ombre

Affiche de Bienvenue à Zombieland
Bienvenue à Zombieland

Affiche de The limits of control
The limits of control












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z








© Cinéma Passion 2001-2021







62 visiteurs connectés